Les fresques chatoyantes de Saint-Germain-des-Prés

« Confinés mais cultivés ! »

Alors qu’un troisième confinement nous pend au nez, et que les musées et les expositions sont toujours fermés, il ne nous reste plus que les galeries d’art et les églises pour visiter, découvrir et s’émerveiller. Direction le quartier latin et la magnifique église de Saint-Germain-des-Prés pour contempler ses fresques colorées classées qui offrent un spectacle d’exception !

L’une des plus vieilles églises de Paris

Cet ancien prieuré bénédictin fondé au milieu du VIe siècle par le roi mérovingien Childebert Ier (fils de Clovis) et l’évêque Saint-Germain est une abbaye royale directement soumise au pape. Avant la création de la basilique de Saint-Denis, l’église de Saint-Germain accueillait donc les reliques royales.

Le clocher de l’église, dont la construction s’est déroulée entre 990 et 1170, est le plus ancien de tout Paris.

A partir de la fin du Xe siècle l’église est rebâtie par l’abbé Morard ; la nef et le transept actuels datent d’ailleurs de cette époque.

Le chœur actuel est construit au milieu du XIIe siècle dans le style gothique, ce qui en fait l’un des premiers édifices gothiques en France et dans le monde, donc incontournable sur le plan archéologique.

Puis au fil des siècles suivants, et des événements historiques, certains bâtiments sont reconstruits, modifiés, voire détruits, notamment sous la Révolution. L’église devient alors une manufacture de salpêtre et le culte n’y est plus pratiqué.

Heureusement les architectes Godde et Baltard restaurent l’église qui, en 1862, est classée aux monuments historiques.

Un décor de fresques chatoyant

Derrière les lourdes portes les couleurs sont comme retenues prisonnières et trépignent d’impatience. Alors dès que le visiteur se présente, un enthousiasme semble les animer et elles jaillissent dans un concert féérique et éclatant d’énergie. Quelle beauté que de voir ici rassemblées tant de peintures merveilleuses sous un ciel étoilé d’un bleu profond !

Ce ciel magnifique qui illumine les voûtes est l’œuvre d’Hippolyte Flandrin, célèbre peintre d’art sacré et élève préféré d’Ingres, qui conçut au milieu du XIXe siècle tout l’ensemble décoratif de l’église, des arabesques des piliers aux fresques colorées, en passant par les dorures scintillantes. Un décor prestigieux qui, à l’époque, se devait de faire rayonner la foi chrétienne.

Et en effet en déambulant sous les arcades et le long des chapelles, on ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel pour admirer la beauté et les détails de cet apparat somptueux. C’est comme une mise en scène, un spectacle sacré accessible à tous, croyants et non croyants, au service d’une toute-puissance spirituelle qui nous dépasse. Les voies du Seigneur sont impénétrables.

 

Eglise Saint-Germain-des-Prés

3 place Saint-Germain-des-Prés

75006 Paris

Tel. 01 55 42 81 10

https://www.eglise-saintgermaindespres.fr/

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s