Dans les yeux de Frida Kahlo

Alors qu’il nous est quasi impossible de voyager au bout du monde, que les musées, les théâtres et les cinémas sont fermés depuis plusieurs mois en France, nous avons plus que jamais besoin de culture pour sauver nos cerveaux qui se ratatinent ! Heureusement les librairies ouvertes nourrissent encore notre curiosité et notre imaginaire, comme une porte ouverte sur le monde, mais le besoin d’admirer et de s’émouvoir devant des oeuvres reste irremplaçable. Alors direction la Galerie de l’Instant, dans le troisième arrondissement de Paris, pour découvrir quelques jolis portraits de Frida Kahlo, par Lucienne Bloch.

Magdalena Frida Carmen Kahlo y Calderon (1907 – 1954)

Inutile de présenter Frida Kahlo. Et pourtant si on voulait la « résumer » en quelques mots on dirait d’elle qu’elle est cette artiste peintre mexicaine au talent incroyable, à la mesure des souffrances inimaginables qu’elle a endurées dans son corps tout au long de sa vie. Peintre surréaliste et moderne, son oeuvre est notamment célèbre pour ses nombreux autoportraits torturés. Mais Frida est aussi avant-gardiste dans ses idées : femme forte engagée politiquement, patriote convaincue, fervente défenseur de la cause de femmes, femme bafouée et libre, et muse de Diego Rivera qu’elle a épousé, détesté et profondément aimé, elle est depuis longtemps une source d’inspiration, une icône de beauté devenu un sujet emblématique de la pop culture.

De Lucienne Bloch à Julia Gragnon

Artiste américaine d’origine suisse, Lucienne Bloch était l’assistante de Diego Riviera. Au début des années 30 elle débute une série de portraits de Frida, des clichés en noir et blanc, des moments de vie intimes, presque volés, certains posés, tous assez rares pour mériter d’aller les admirer.

Plus de 80 ans plus tard, alors qu’elle est à New-York pour exposer dans un salon, la photographe et galeriste Julia Gragnon s’offre un tirage de Frida par Lucienne Bloch et le publie sur Instagram avec le tag @luciennebloch. C’est alors que la petite fille de la photographe lui adresse un message pour la remercier. C’est le début des échanges avec Lucienne Allen, le début de l’histoire de cette exposition. Une rencontre improbable. Un scénario de cinéma. Trois femmes. Deux époques. Un destin. Une admiration qui perdure. Une artiste immortelle.

Une exposition petite par le nombre de portraits exposés, mais grande par la rareté et la beauté de ces derniers. Coup de coeur pour celui du clin d’oeil ; Frida esquisse un sourire énigmatique et son insolence est magnifique.

Selon Julia Gragnon : “Des portraits si simples et si puissants, de cette immense artiste, de ce personnage véritablement extraordinaire qu’était Frida Kahlo”

A voir !

FRIDA KAHLO

La Galerie de l’Instant

46 rue de Poitou

75003 Paris

Tel. 01 44 54 94 09

2 thoughts on “Dans les yeux de Frida Kahlo

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s