Eure-et-Loir, chapitre 2 : la ville de Chartres

Après la visite du superbe Château de Maintenon à découvrir dans Eure-et-Loir chapitre 1 me voici donc dans la ville de Chartres. Et au programme trois sites incontournables : la maison remarquable « Picassiette », la cathédrale Notre-Dame, classée au patrimoine mondial par l’Unesco et les bords de l’Eure avec ses ponts et ses lavoirs d’antan.

La maison Picassiette (1)

Située dans le quartier de Saint-Chéron cette maison remarquable est une petite visite insolite à ne pas manquer ; elle est l’œuvre de Raymond Isidore, un cantonnier né en 1900, issu d’un milieu modeste. Ce dernier ramasse, lors de ses promenades dans les environs, des morceaux de vaisselle brisée, des morceaux de faïences, de porcelaine, et autres débris de verres colorés, ce qui lui vaut son surnom de « Picassiette ». Puis pendant vingt-cinq ans il en recouvre les murs, les sols, les plafonds, les pots de fleurs et tout le mobilier de sa maison. Sa veuve raconte que ce fut « un labeur de 29 000 heures pour lequel il manipula 4 millions de débris de vaisselle, soit 15 tonnes ». Un travail titanesque dont le résultat est assez surprenant et très original. Ici on devine un morceau d’assiette, là un cul de bouteille, ici une tasse. Et en pénétrant dans la chapelle on devine que ces décors fantastiques sont tout droit sortis des rêves de son auteur. Comment ne pas rester stupéfait et contemplatif face à cette œuvre architecturale étonnante, un bel exemple d’art naïf et d’art brut du XXe siècle, classé aux monuments historiques depuis 1983. En 2017, le site reçoit aussi le label architectural Patrimoine du XXe siècle du ministère de la Culture.

La cathédrale de Chartres (2)

En arrivant dans la ville on ne voit qu’elle. Déjà au loin elle nous appelle. Et en arrivant sur le parvis où elle siège elle s’impose face à nous, grande et majestueuse, forte et puissante. La Cathédrale Notre-Dame est vraiment un site d’exception, une visite incontournable pour qui se rend à Chartres. Édifiée et décorée entre 1134 et 1260 elle est la mieux conservée des cathédrales gothiques et fut la première cathédrale à être inscrite en 1979 au Patrimoine Mondial de l’Unesco (la même année que le Mont Saint-Michel ou le Château de Versailles).

« La cathédrale de Chartres est le monument par excellence de l’art gothique français. Sa vaste nef du plus pur style ogival, ses porches présentant d’admirables sculptures du milieu du XIIe siècle, sa chatoyante parure de vitraux des XIIe et XIIIe siècles en font un chef-d’œuvre exceptionnel et remarquablement bien conservé« . Source : Unesco.org

De plus, en dehors de son histoire complexe (destruction par les Vikings en 858, puis grand centre de pèlerinage en 876, puis plusieurs incendies au fil des siècles et de multiples reconstructions…), la cathédrale conserve un ensemble de vitraux absolument uniques au monde qui datent des XIIe et XIIIe siècles, et notamment le fameux « bleu de Chartres ». La ville est devenu un centre artistique très important pour le vitrail dès le Moyen-Âge. Au total, pas moins de 176 verrières sur environ 2600 m² où vous pourrez admirer l’illustration de passages de la Bible (préférez une visite guidée pour qu’un spécialiste puisse vous décrypter les messages et les symboles cachés parmi les vitraux ; passionnant !)

 

En dehors de la cathédrale, mention spéciale pour deux autres édifices religieux remarquables :

  • L’église Saint-Pierre, située dans la ville basse ; une ancienne abbatiale à l’architecture imposante et forte, mais qui malheureusement en dépit des ravages du temps ne profite pas du tout des fonds perçus par la cathédrale Notre-Dame pour son entretien et ses rénovations. Dommage.
  • L’église Saint-Aignan, située dans la ville haute ; absolument superbe avec son décor de peintures polychromes et ses vitraux lumineux. Une très belle surprise.

Chartres en lumières

Initialement repoussé en septembre en raison de la crise sanitaire, qu’elle ne fut pas ma surprise d’apprendre une fois sur place que cette décision avait été revue pour permettre aux touristes de profiter de ce spectacle estival dès la mi-juillet.

Au total une vingtaine de sites du cœur historique sont mis en lumières et en musique chaque soir à la tombée de la nuit, et ce jusqu’au 03 janvier 2021 !

A vous de parcourir le chemin des sites remarquables (églises, ponts, lavoirs, etc…), dont certains sont classés aux monuments historiques, pour les découvrir illuminés, animés et mis en musique. Une jolie balade nocturne à faire en famille, en amoureux ou entre amis, sous les étoiles.

En bref si vous aussi vous rêvez de visiter mais que vous restez prudemment à Paris ou en région Ile-de-France, Chartres est une jolie destination toute proche à découvrir pour son patrimoine historique passionnant et le joli spectacle sons et lumières qui s’inscrit parfaitement dans les illuminations de fin d’année…

Office du tourisme de Chartres

(1) bien vérifier si le site est ouvert actuellement, sinon à découvrir post confinement

(2) La cathédrale reste toute la journée mais les visites guidées reprendront post confinement

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s