La Felicità Paris, friche industrielle italo-branchée

Big Mamma a encore frappé ! Connaissez-vous « la Felicità » à côté de la Bibliothèque Nationale Française ? C’est définitivement THE PLACE TO BE depuis le 26 mai à Paris. Le groupe italien aux six enseignes parisiennes a récupéré une partie de la friche industrielle de la halle Freyssinet pour y créer sa septième adresse qui est, avec ces 4500 m2, le plus grand restaurant de Paris.

A l’origine la « station F » est un ancien hangar de la SNCF qui servait à stocker les trains de la gare d’Austerlitz. Il y a quelques années cette friche presque abandonnée a été rachetée par Xavier Niel, le patron de Free, pour y créer le plus gros incubateur technologique d’Europe avec notamment les start-up de Facebook, Microsoft et Google. Deux tiers de la halle sont aujourd’hui occupés par ces entreprises, et un tiers a été laissé aux deux fondateurs trentenaires de Big Mamma, Victor Lugger et Tigrane Seydoux, qui y ont créé « la Felicità », un lieu énorme et convivial au concept tout simplement génial !

Le gigantisme convivial et tendance

La mode des friches industrielles rénovées et retapées pour en faire des lieux cool, tendances et festifs bat son plein depuis quelques années. La désindustrialisation a laissé des surfaces énormes au coeur des villes ou en périphérie et qui ne demandent qu’à être exploitées. La station F c’était ça justement : une halle de gare gigantesque avec des trains partout. Aujourd’hui « la Felicità » c’est 4500 m2 ouverts au public, 13 mètres de hauteur de plafond, 1000 places assises, 144 salariés, et une très grande terrasse. Usine à gaz disent certains, trop impersonnel pensent d’autres. Pas du tout !! Le lieu est vraiment très convivial et festif car la décoration est soignée : l’immense structure d’acier est baignée de lumière grâce à des verrières qui entourent tout le bâtiment. Des arbres partout, des orangers, des mousses, et des fougères s’agrippant partout le long des pergolas végétalisent l’espace qui devient bientôt un immense jardin. Des tables en bois, des sièges en rotin, des banquettes moelleuses garnies de coussins rendent l’espace cosy et confortable. Des tapies orientaux couvrent les sols en béton tandis que des lampions et autres guirlandes lumineuses confèrent au lieu un esprit champêtre, magique et chic. C’est tendance.

Quant à l’accueil, il est tout simplement souriant et agréable. Etonnant me direz vous dans un espace plein à craquer certains soirs au point qu’on doive faire la queue dehors. Ici pas de réservation, comme dans toutes les autres adresses Big Mamma. Mais les hôtesses d’accueil souriantes et les serveurs et barmen énergiques et sympathiques font vite oublier la cohue notamment celle de la file d’attente des pizzas. Un conseil : il faut se rendre tôt à la Felicità, dès l’ouverture à 19h, et surtout télécharger l’application sur votre smartphone pour commander et payer en ligne vos plats. Allez auparavant faire un repérage des assiettes en vous baladant dans les allées et commandez ce qui vous fait envie. Après on vous avise lorsque votre commande est prête et vous vous rendez au comptoir pour récupérer votre plateau où des serveurs italiens vous parlent dans la langue du Spritz. Couverts, serviettes, corbeille de pain, gel hydroalcoolique, sel et poivre à disposition. Efficace.

Un éventail de saveurs italiennes

A la Felicità il y en a pour tous les goûts, à condition qu’on aime les produits de la grande botte. Du petit-déjeuner, en passant par le brunch, le déjeuner, l’apéro, le dîner et la fiesta, tout le monde s’y retrouve pour manger et boire, chiller, danser et s’amuser, bref partager des moments sympas entre amis à chaque moment de la journée. Organisé comme un cool market italien chaleureux, la halle propose plusieurs espaces pour tous les goûts :

  • le bar à cocktails,
  • le bar à bières,
  • la trattoria et ses pâtes fraîches,
  • le coin pizzeria bio,
  • le pop-up burger,
  • le panificio pour les focaccia et autres pains,
  • la griglia et ses viandes grillées,
  • la gelateria pour les becs sucrés,
  • la caffeteria ouverte 24h/24, 7 jours/7.

Est-ce de la grande cuisine ? Non. Est-ce que c’est bon ? Définitivement oui car tous les produits arrivent en direct des producteurs italiens. J’ai goûté les pâtes fraîches à la tomate et burrata, la pizza Reine aux champignons, la burrata aux tomates séchées, les pâtes fraîches aux truffes, le melon au jambon de parme et les cocktails et une chose est sûre, il y a de la joie dans les assiettes, c’est tout simplement frais et délicieux.

A ceux qui reprochent aux deux fondateurs de « ne pas aimer la cuisine car ce n’est pas leur métier ; ils créent simplement des projets marketing rentables » j’ai envie de répondre : oui c’est un concept bien pensé et bien orienté, mais c’est aussi tendance, cela répond à l’envie de partager des produits simples, bons et accessibles dans une ambiance conviviale et festive. Alors aux chefs cuisiniers jaloux qui critiquent Big Mamma en lui reprochant d’être « sans âme » je dis arrêtez d’être arrogants et dites la vérité : vous ne supportez pas que deux trentenaires ambitieux vous volent la vedette avec l’ouverture en l’espace de trois ans de sept adresses parisiennes au succès fou !

En définitive la Felicità illustre à elle seule la tendance des friches industrielles qui renaissent petit à petit. En 2015 en France l’Agence de l’Environnement estime à 150 000 hectares les terrains ou entrepôts en friche. Heureusement des projets urbains transitoires, des hébergements d’urgence, des collectifs d’artistes, des lieux festifs et des boutiques éphémères rénovent ces lieux et redonnent des couleurs à la vie locale. Et il n’y a pas à dire, c’est dans ces espaces là à l’ambiance bon enfant où on chill, où on mange, boit et rit qu’on rencontre des gens sympas et intéressants avec lesquels on a envie d’échanger et de partager. De quoi redonner un peu de sens humain et de joie aux grandes villes stressées…

La Felicità

5 parvis Alain Turing

75013 Paris

Accès par le métro ligne 14 station BNF

ou par le 55 Boulevard Vincent Auriol (métro Chevaleret ligne 6)

*******************************************************************************

Fan de friches industrielles rénovées ? Envie de découvrir des espaces alternatifs qui mêlent branchitude et solidarité ? Voici quelques adresses à découvrir dans les parages :

One thought on “La Felicità Paris, friche industrielle italo-branchée

  1. Des pâtes fraîches aux truffes😍😍
    Le lieu donne trop envie, merci pour cette découverte Barbara !

    J'aime

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s