Ecrire un courrier à thème complètement loufoque

Exemple : une lettre d’insultes à un personnage de cartoon, ou une lettre de motivation pour un poste de compteur de clous.

Contraintes : Une trentaine de lignes, introduire des assonances et / ou des allitérations, terminez le texte par 4 alexandrins.

 

Barbara                                              à                                 Mes appendices

Paris, le jour de trop

Objet : Lettre de « j’en ai marre !! »

A vous deux, mes tentacules tentaculaires tellement tarabiscotées, téméraires et beaucoup trop longues, stop ! Trop c’est trop ! Je veux vous dire que la vie à vos côtés n’est plus possible. Vous êtes hors normes, hors cadre, hors taille normale. C’est trop compliqué. Je vous renvois, vous êtes virés !

Parce que, à quoi vous servez déjà ? A embrasser ? « C’est pour mieux te serrer dans mes bras mon enfant » dirait l’autre… mais j’en ai assez de devoir rallonger mes vestes, mes manteaux, marre de remonter mes chemises trop courtes pour en faire des trois quarts. Ces manches malchanceuses deviennent maboules, c’est comme un m’as-tu vu maladroit qui crierait machinalement en majuscules : « OUI JE SUIS MOCHE ET MAL HABILLE, ET ALORS ???!!! » Je suis constamment en train de tirer sur elles pour les allonger, en vain.

Sans parler du coût supplémentaire dépensé chez le retoucheur. Bah oui parce que du coup j’y laisse aussi mes sous : main d’œuvre, doublure, et cetera. Et puis à chaque nouvel achat, quelle frustration, impossible de porter mon nouveau trophée juste après le lavage. Je suis toujours obligée de passer par la case couturier.

Et quand par miracle je vous oublie un peu, c’est les photos souvenirs qui vous rappellent à moi. « Look tes longs bras !! C’est laid, ils dépassent largement tous les autres. Est-ce des lianes ou une liaison entre Limoges et Lyon ? Sûr que tu peux lacer tes lacets debout. »

Ou alors façon tirade des bras : en variant le ton, – par exemple tenez :

Agressif : «  moi, madame, si j’avais de tels bras,

Il faudrait sur le champ que je les raccourcisse ! »

Amical : « Mais ils doivent dépasser de vos manteaux :

Pour votre garde-robe, embaucher donc une styliste

Descriptif : « C’est des tentacules ! … des tiges ! … des appendices ! …

Que dis-je, des appendices ? … C’est des lianes ! »

Curieux : « De quoi servent ces membres ballants ?

De cordes, madame, ou de liens à nouer ? »

Gracieux : « Aimez-vous à ce point prendre le métro

Qu’avec civilité vous laissiez votre place

Pour attraper les barres, trop souvent haut placées ? »

Truculent : « ça, Madame, lorsque vous avez un plâtre,

Vos amis vous demandent-ils comment avez-vous fait pour trébucher dans vos bras ? »

Voilà, tous mes amis me charrient régulièrement, au point que mon surnom est tout trouvé : Gogo Gadget aux bras. Une référence à ce personnage de dessin animé complètement loufoque qui a des perches télescopiques qui lui sortent du chapeau pour l’aider à accomplir ses missions d’inspecteur. Ca suffit !!!

En bref je veux vous dire que je ne vous aime pas

Que si parents et vie m’avaient laissés le choix

Vous auriez et c’est sûr une taille de droit

Et entre nous serait bien fini le combat.

 

 

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s