Jardins éternels

Comment exposer des jardins alors qu’ils sont par essence éphémères et changeants au fil des saisons?

C’est le pari relevé par le Grand Palais dans son expositions Jardins , une très belle découverte pleine de surprises.

On s’y rend en pensant découvrir des toiles peintes, en bref rien de plus classique, bien que cette thématique des jardins n’a que très rarement, dans l’histoire, retenu l’attention des académies culturelles. Et finalement le sujet est étudié dans toute sa complexité et avec une pluralité des supports absolument étonnante. Bien sûr on y découvre les herbiers historiques et autres études botaniques, et puis des plans des jardins royaux. Mais on y admire aussi des oeuvres plus surprenantes : photographies d’art, illustrations enfantines, sculptures de cire, films, outils de jardinage, collages artistiques, créations joaillères, et même, encore plus incroyable, une bibliothèque de terre créée par un artiste japonais, qui regroupe quatre cents prélèvements des bords de la Loire.

Le jardin est donc définitivement un miroir du monde, un espace à la fois clos et sans limite, ou seulement celle de la Nature ; c’est aussi un terrain de jeu insaisissable pour l’Art et les Sciences, un poème verdoyant où les botanistes sont des créateurs et où les jardiniers artistes écrivent des vers. Une exposition qui est un pari réussi.

 

Grand Palais, Galeries Nationales

3, avenue du Général Eisenhower

75008 Paris

Tel. : 01 44 13 17 17

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s