S’envoyer en l’air avec un Écureuil

Eh non désolée de vous décevoir mais il ne s’agit pas ici d’une nouvelle rubrique genre « Sexo, on en parle ». Il s’agit plutôt d’une chronique sur ma dernière expérience à sensations. Des indices? Un rotor, un pilote, un aérodrome. Alors vous avez deviné? Oui bravo il s’agit bien d’un vol en hélico!

Direction l’aéroclub d’Enghien Moisselles dans le Val d’Oise pour un vol en hélico grâce à Airbus Helicopters. C’était samedi dernier, et avec cette canicule atomique je n’ai rien trouvé de mieux que de m’envoyer en l’air avec un écureuil. Cette bête à poils? Que vient-elle faire dans cette histoire, me direz-vous? Non non, que neni. Il s’agit d’un modèle d’appareil, l’AS350 rebaptisé H125. C’est un hélicoptère civil dont les missions vont du transport de passagers à l’assistance médicale d’urgence en passant par le travail aérien et le soutien aux forces de l’ordre. Mais lors de mon expérience, pas de pulvérisation de récoltes, ni d’études géologiques, ni de surveillance des frontières ou de sauvetage en mer, seulement un quatrième baptême de l’air pour moi avec de jolies sensations à la clé.

IMG_8184

Les hangars de l’aérodrome renferment quelques jolis coucous que j’aperçois en passant et tout ce décor atypique m’évoque le film Pearl Harbor. Mais ici pas d’histoire d’amour sur fond de guerre mondiale, seulement des passionnés qui partagent leur amour de voler. Parce que oui c’est quand même dingue cette lubie de l’homme, vouloir voler.

L’Ecureuil est prêt et le pilote est déjà à bord : chemise blanche impeccable, galons or aux épaules, lunettes de soleil, et grosse montre, l’uniforme cliché mais réaliste.

Par une chance incroyable je lui demande si je peux monter à sa gauche et il m’indique le siège. Wahouuuuuuuu!!!!! Je suis en carré or, la place ultra VIP avec pleine vue sur le tableau de bord, les commandes et le pare-brise. Démarrage. Le rotor se met en route et le moteur assourdissant résonne dans ma tête. Bouclage de ceinture. Casque. Tout est prêt. Décollage. L’hélico s’élève et se penche en avant dans un mouvement de balancier enivrant, j’adore!! On prend de la hauteur et je redécouvre avec bonheur la sensation d’altitude qui prend tout son sens lorsque le panorama face à moi s’offre entièrement. J’avais oublié combien depuis le ciel on voit parfaitement les détails : maisons avec piscine, voitures, clairières en forêt… tout en dessous de mes pieds s’apparente à une ville miniature très détaillée. C’est surprenant.

J’observe alors le tableau de bord et ces dizaines de boutons. J’avoue alors au pilote que sur sa quantité d’indicateurs de mesure et de boutons, il n’y en a qu’un que je comprends et je le lui montre : les essuis-glace. On rigole et il me répond qu’il y en a un autre que je connais forcément ; il me le désigne du doigt : le klaxon!

Le vol se passe à merveille et mon sourire scotché aux lèvres commence à me crisper le visage. Mais l’expérience est trop belle et je la savoure.

Quelques minutes plus tard on prend la route du retour et à l’aérodrome comme un magicien le pilote pose délicatement l’hélico dans l’herbe. Je descends saoulée par l’énergie du rotor mais grisée par cette expérience géniale.

Pour info en fonction des prestataires, des régions, des types d’hélicoptère et surtout du temps de vol, il faut compter environ 90 €/personne pour un vol de 10 minutes. Et oui, s’envoyer en l’air ça a un prix!

IMG_7672

IMG_7688

IMG_7678

IMG_7685

IMG_7675

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s