Quel est le zoo de Paris?

Vous en avez beaucoup entendu parlé l’an dernier, le parc zoologique de Paris a fait peau neuve. Fermé en 2008 pour six années de rénovations, il a rouvert au printemps 2014 devenant à cette occasion le sujet de prédilection de tous les médias qui ont étalé ses chiffres clés pharaoniques : 180 espèces animales différentes à découvrir, 14 hectares de surface, 167 millions d’euros de travaux, ou encore un objectif de 1,8 millions de visiteurs par an. Passés les visiteurs pressés des premiers mois, je suis allée le découvrir à mon tour.

A la rencontre des animaux du monde

Selon le Muséum National d’Histoire Naturelle, « les animaux sont les ambassadeurs de la protection de la biodiversité ». Aussi avec autant d’espèces animales différentes plusieurs bio zones ont du être recréées: Patagonie, Sahel-Soudan, Europe, Amazonie-Guyane, et Madagascar nous font voyager aux quatre coins de la planète. Et point positif, peu de barrières ou de grilles ont été érigées pour clôturer les enclos des animaux. Le parc a privilégié des fosses et des baies vitrées. De la même façon les zones de service (restaurants, boutique, etc…) recouvertes de bois sont discrètement intégrées dans le paysage. J’ai particulièrement apprécié me balader dans la serre tropicale où la chaleur humide et la végétation luxuriante de l’Amazonie apportent un réconfort à la manière d’une couverture chaude…

Serre tropicale, Parc zoologique de Paris

Derrière la façade, n’oublions pas la cause animale

Au delà des traditionnels crocodiles, girafes, tortues, zèbres et flamands roses, j’ai été ravie de pouvoir observer des singes laineux attendrissants, et dans la serre tropicale un paresseux qui avançait plus vite que prévu, des toucans magnifiques, des caméléons drôlissimes, et quelques lémuriens furtifs. Cependant j’ai bien conscience que l’homme se retrouve souvent dans un rôle qu’il s’est créé lui-même : celui d’un visiteur voyeur bien loin d’une vraie rencontre intime et authentique en pleine nature. Et consciente de cela j’ai quand même été déçue de n’avoir pu voir quelques espèces que je rêvais d’observer : jaguar, glouton, lynx, et puma n’ont jamais montré le bout de leur nez!

De cette matinée je garde en tête un lieu très bien arboré au sein duquel il est agréable de se promener (même si à 22 €/adulte la balade est chère). Et puis je garde aussi la beauté du battement de cils des girafes qu’on peut observer de très près dans leur « maison ». Toutefois la question de la défense et du bien-être des animaux se pose. De bête sauvage l’animal est devenu une curiosité exotique avant de passer au statut d’objet d’étude scientifique. Aujourd’hui il est reconnu comme être sensible mais je ne peux m’empêcher de penser que certains sont encore trop à l’étroit dans leurs enclos  comme les rapaces, les loups et les félins, des espèces qui parcourent des dizaines de kilomètres par jour dans leur environnement naturel. Alors finalement tout ça n’est peut-être pas ce qu’on croit. Quel est le vrai zoo de Paris? Finalement ne serait-il pas cette société stressée et un peu folle qui parque des espèces animales si loin de leur environnement d’origine pour divertir les familles et quelques curieux (dont je fais partie)…? Je me pose la question.

Girafes, Maison des girafes, Parc zoologique de Paris

Babouins, Parc zoologique de Paris

Vautour dans l'enclos des rapaces, Parc zoologique de Paris

Parc zoologique de Paris

Avenue Daumesnil

75012 Paris

Tel. 0811 224 122

Pour en savoir plus sur la rénovation du parc, cliquez sur ce lien :

Cliquer pour accéder à 2014_Icade_Plaquette_Zoo_Chrysalis.pdf

 

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s