Extraordinaire Sara Baras !

C’est une grande parmi les grands, une digne héritière de la tradition flamenca qui se transmet de génération en génération. Tous les ans à l’époque des fêtes de fin d’année elle nous ravit avec ses spectacles fabuleux et cette année encore sa nouvelle création mondiale 2014 ne fait pas exception. Sara Baras, une étoile de la danse, impressionnante.

Le rideau se lève sur des photos portraits et je devine déjà Antonio Gades et Paco de Lucia parmi d’autres grands artistes comme Camaron de la Isla, Enrique Morente, Moraito et Carmen Amaya. Dans son nouveau spectacle Sara Baras a en effet choisi de rendre hommage aux plus grands du flamenco, expression artistique inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco depuis 2010. Puis quatre danseurs apparaissent tels des bustes de marbre dans la lumière intense et une voix retentit, celle de Santana de Yepes :

De la liberté d’un cœur flamenco est né Voces. D’un cœur qui danse sa propre musique et bat à l’unisson de son pas, qui supplie le vent pour qu’on l’entende des profondeurs du temps et se répercute longtemps encore.

Une voix qui lutte pour être l’écho, l’écho de ces voix qui nous ont émus, qui nous ont inspirés, sources calmes et claires auxquelles, aujourd’hui encore, nous venons boire et nous ressourcer.

C’est la voix qui sourd de notre danse, de notre chant, d’un accord de guitare.
C’est la voix qui caresse le plancher du bout de son talon et puis frappe, animé par la force de son âme. C’est la voix qui par humilité et d’une sincère admiration sait seulement dire « olé et merci ».

Sara Baras entre en scène et j’ai déjà la chair de poule alors que ses « tacones »* résonnent dans le théâtre : leur  son est incroyable de perfection. A la fois forte et violente elle entre dans une transe bestiale et nous transporte au point que nous restons éblouis par tant de maîtrise, c’est prodigieux! D’ailleurs que dire de ce moment du spectacle, comme suspendu dans le temps, où le public a cessé de respirer alors qu’elle nous a offert une démonstration de force pour immédiatement se figer et reprendre son souffle sans perdre son port altier avant de reprendre plus fort encore? Nous étions tous en apnée dans un silence solennel à attendre une baisse de tension.

Son partenaire, le danseur José Serrano est quant à lui son reflet au masculin. Racé, puissant, il semble ancré dans le sol et son allure de mâle dominant atteint son paroxysme quand quelques palos* plus tard il nous propose une évocation poétique à la tauromachie en dansant torse nu avec une cape de torero.

Mais Sara Baras sait aussi être féminine et gracieuse quand dans des tourbillons foudroyants elle tournoie dans des quebradas enflammées d’une rapidité hallucinante. Tout est parfait, millimétré, impeccable. D’ailleurs, la mise en scène et les lumières sont exceptionnelles, comme jamais vu nul par ailleurs de cette qualité. Tout dans ce spectacle est à l’image de tous ceux que j’ai eu la chance d’admirer d’elle. Le public n’est jamais déçu, il est passionné et bouleversé.

Je me souviens de la fluidité des tissus des robes rouges, la force de ce tableau en triptyque qui mêle châle, danse solo et éventail, ou encore cet intermède musical où la guitare évoque une chaude soirée d’été sur une place de Séville. Je ferme les yeux et j’y suis. C’est magique.

Enfin, quoi dire de la modernité sans pareil qu’apporte Sara Baras au flamenco? Par exemple la danse saccadée des mains des danseurs est surprenante et judicieuse car elle reste discrète tout en mêlant tradition et modernité. Ou encore cette « battle » où les femmes se mesurent aux hommes dans une danse frénétique à la fois arrogante et impertinente.

Je garde donc de ces « voix » (Voces) un beau témoignage de respect et d’estime de la part d’une danseuse noble voire impériale envers ses pairs, et qui nous démontre encore ici, généreusement, toute l’ampleur de son talent.

Pour vous donner un aperçu, suivez le lien : Extrait du nouveau spectacle présenté par le Sara Baras Ballet Flamenco

Copyright Théâtre des Champs Elysées

Sara Baras Ballet Flamenco

Théâtre des Champs Elysées

15, avenue Montaigne

75008 Paris

Tel. 01 49 52 50 50

———————-

* talons

* type de chant

One thought on “Extraordinaire Sara Baras !

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s