Les tribulations d’un voyageur insolite

Dur, dur d’être un……..

On me jette, on me brûle, on m’attend, on me guette, on m’ignore, on me piétine, on me déchire, on me mouille, on m’arrache, on me ficelle, on me roule, on me salit, on m’écrase, on me scotche, on m’épingle, on me gribouille, on me camouffle, on me découpe, on me plie, on m’empile… Tantôt je suis un torchon, tantôt je sers de couverture, d’emballage ou de cale et je finis dans une poubelle, dans une gare, dans le caniveau, à la cave, dans l’âtre, dans un grenier, dans une chaussure ou une botte, ou sous le pied d’une table, parfois même recroquevillé en forme de cocotte !

Quand je suis bien traité, on me convoite, on me cite, on me raconte, on m’archive même et je finis dans une bibliothèque ou un musée.

Et je passe de main en main, des mains propres, des mains sales, soignées, moites, poisseuses, grasses, douces, rêches, frêles ou robustes.

Et puis quand je ne traîne pas dans la rue, je voyage, je prends le bus, le métro, le tramway, le taxi ou la voiture, le scooter ou la moto, mais aussi l’avion ou le bateau, même le vélo.

Et pourtant, après avoir été peaufiné une partie de la nuit, je naîs au petit matin dans une fabrique de quartier.

Ah, si seulement j’avais été un livre !

Au fait, vous avez deviné ? Que suis-je ?

Article écrit par So C.

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s