Café le Zimmer, une valeur sûre

Accolée au théâtre du Châtelet il y a une authentique brasserie dans laquelle je retourne déjeuner avec plaisir dès que je suis dans le coin. Et dernièrement en balade vers l’hôtel de ville pour m’amuser des patineurs maladroits j’ai fait escale au Café le Zimmer. Avec son décor Belle époque et sa cuisine française traditionnelle c’est définitivement une valeur sûre de la capitale.

A sa création en 1896, seule une porte sépare le restaurant du théâtre et ses fondateurs, une famille Alsacienne fortunée, souhaite en faire une adresse gastronomique à l’image de l’excellence française. Aussi, alors que le restaurant est organisé sur quatre étages, il y a large équipe d’employés (maître d’hôtel, serveurs, cavistes, chasseurs, couteliers et même des pompiers) au service d’hôtes prestigieux tels que Proust, Picasso, Apollinaire, Toulouse-Lautrec, Céline, Debussy, Strauss…etc.Café le Zimmer, place du Châtelet

Aujourd’hui lorsqu’on entre dans le restaurant on perçoit une chaleur rassurante. A qui le doit-on ? Certainement au célèbre décorateur Jacques Garcia qui rénova les intérieurs en 2000 ; ses tapis épais, son plafond fleuri, ses lourds rideaux, ses chaises en velours et ses appliques rétros ont permis au Café le Zimmer de retrouver ses lettres de noblesse d’antan.

A la carte on retrouve les grands classiques de la cuisine française et quelques délices oubliés remis au goût du jour ; actuellement le velouté est au panais, un ancien légume proche de la carotte et le résultat est onctueux et savoureux. Il y a aussi une formule « déjeuner » très attrayante (entrée + plat à 19,80 € ). Mon avis : tout est vraiment bien réalisé, on n’est pas déçu.

Entrées :

–          soupe à l’oignon gratinée (9,90 €)

–          12 escargots de Bourgogne (23 €)

–          foie gras de canard maison (18,90 €)

–          velouté de légumes du moment (9,90 €)

–          terrine paysanne confiture d’oignon caramélisée (9,90 €)

Gratiné de soupe à l'oignon et velouté de panais

Plats :

–          cuisse de canard confite-purée maison (17,90 €)

–          choucroute paysanne (19,90 €)

–          duo de saumon – petits légumes et bouillon citronnelle (17,90 €)

–          rôti de veau façon Orloff (21 €)

–          tartare de bœuf à la viande race « Aubrac » ou « Salers » (17,90 €)

Confit de canard et purée maison, et risotto asperges morilles

Desserts :

–          glaces Berthillon (9,92 €)

–          crêpes maison (8,50 €)

–          tarte tatin petit pot de crème fraîche (8,50 €)

–          crème brûlée à la vanille de Madagascar (8,50 €)

–          macaron aux framboises fraîches (9,50 €)

Donc vous l’aurez compris, si par hasard vous ne passez pas très loin du Châtelet n’hésitez pas à pousser la porte du Café le Zimmer car son service est rôdé et agréable, la cuisine y est gourmande et bien exécutée et on se sent bien dans ses meubles et son ambiance feutrée… Vous hésitez encore ? Je vous assure que par le froid de canard qu’il y a actuellement à Paris, la soupe à l’oignon gratinée c’est presque comme un bon chocolat chaud au coin du feu… Alors, convaincu… ?Café le Zimmer, place du Châtelet

Café le Zimmer

1, place du Châtelet

75001 Paris

Tel. 01 42 36 74 03

2 thoughts on “Café le Zimmer, une valeur sûre

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s