La plus belle conquête de l’homme

Dans le cadre d’un partenariat avec l’Office du tourisme de Croatie, je me suis rendue, samedi, sur la côté Normande, à Deauville, pour promouvoir des voyages auprès d’une clientèle hétérogène entre passionnés de courses hippiques, habitants du coin et vacanciers de passage. Et la conclusion est sans appel : qu’on soit amateur ou débutant, c’est le cheval qui a été la star du week-end.

A mon arrivée à l’hippodrome de Clairefontaine, c’est le calme avant la tempête. Les parkings grand public sont encore vides et les allées fleuries sont tranquilles. L’effervescence est ailleurs, dans les cuisines du restaurant oui, mais surtout sur le parking des propriétaires de chevaux qui déchargent de leurs vans les précieuses montures de compétition. Pas de Pégase ni de Bucéphale parmi les rangs, mais des purs sangs magnifiques, de vrais athlètes musclés à la démarche altière. On les conditionne avant les courses pour les échauffer et les détendre, et comme je les vois marcher au pas dans les boxes, je me dis que cela présage déjà de leur puissance à l’effort, tant les musculatures sont belles.

Puis dans la matinée le public arrive et les annonces des courses au micro commencent. Les queues s’allongent aux guichets des paris et les tribunes se remplissent. Les chapeaux élégants et les toilettes féminines rivalisent avec les vestes de costume bien coupées et les cigares. De mon stand professionnel, comme aux premières loges, j’observe minutieusement le défilé des compétiteurs, et les alliances cavaliers-montures sont amusantes : les jockeys petits et minces semblent tous frêles sur ces chevaux de compétition herculéens. Puis une fois tout le monde en place, c’est le top départ : les chevaux s’élancent à toute berzingue tandis que le commentateur du jour délivre un débit de mots incalculable, souvent à bout de souffle, excitant la foule en liesse. L’ambiance est phénoménale et les gens s’amusent. Les parieurs accros, sont très concentrés et ne loupent pas une miette des rebondissements de la course, leur mise bien serrée dans leurs mains.

A ma table du déjeuner le midi, un ancien propriétaire de chevaux, le stéréotype qui combine panama, cigare, lunettes et veste de marque, et qui habite à Neuilly. Il n’a rien perdu de sa passion. A l’époque, il possédait une dizaine de chevaux de courses et bien qu’il soit aujourd’hui retraité, il reste un passionné et prend le temps entre deux plats de nous expliquer comment miser en fonction des cotes. Il nous donne ses conseils avisés et nous renseigne sur la discipline de l’obstacle, particulièrement complète et exigeante ; le public vibre au rythme du talus, de la rivière et du parc à moutons.

C’est un vrai spectacle avec des pouliches de haut niveau et des cavaliers aguerris. Et même si on ne mise pas toujours, on choisit spontanément un cheval qui nous plait : que ce soit par son nom ou par la couleur du maillot du jockey pour les débutants, ou par les titres remportés par le duo jockey-monture pour les plus avertis, on s’associe à un champion et on se laisse prendre au jeu. Et même si j’avais déjà assisté à de belles courses hippiques à l’hippodrome de Vincennes en dînant au restaurant panoramique, je ne me lasse pas de ces manifestations magnifiques. Après tout, le cheval n’est-il pas connu comme « la plus belle conquête de l’homme »… ?

Hippodrome de Deauville Clairefontaine

Route de Clairefontaine

14800 Tourgeville

Tel. 02 31 14 69 00

2 thoughts on “La plus belle conquête de l’homme

  1. Bonjour Marie, non je n’ai pas misé cette fois, car c’est un peu le piège… on se laisse vite prendre au jeu. Et comme il y avait 9 courses dans la journée…
    Mais le prochain rdv pour moi c’est la course hippique myhtique de l’Arc de Triomphe en octobre prochain à l’hippodrome de Longchamp… immanquable!

    J'aime

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s