Un écrin de beauté au coeur de la médina

Une pluie battante qui a duré deux jours entiers, lors de mon atterrissage à l’aéroport de Fès, jamais vu depuis plus de quarante ans aux dires des habitants, voilà mon premier souvenir du Maroc, été 2010. Mais l’objet de cet article est de vous raconter mon second souvenir, une adresse merveilleuse située au cœur de la ville impériale. Magique !

Presque secrète, cachée parmi le dédale des neuf mille ruelles de la médina, on ne peut y accéder en voiture ; notre chauffeur nous dépose donc devant un grand portail en bois, celui d’un parc que nous traversons, enjambant maladroitement les flaques d’eau et la boue. Puis après quelques virages dans de petites rues étroites, le Riad Fès se dévoile enfin. Derrière sa grande porte vitrée il faut donc mériter ce palais des mille et une nuits, et son décor nous surprend dès notre arrivée dans le grand patio marocain où nous sommes accueillies par un thé à la menthe et des biscuits aux amandes. On prend alors le temps d’admirer son volume impressionnant, présidé par une superbe fontaine centrale, puis rapidement l’œil détaille toutes les précisions : il y a d’innombrables zelliges multicolores en céramique, des colonnes majestueuses rehaussées de stucs magnifiques, des vitres colorées ouvertes sur un charmant jardin intérieur, un lustre fassi imposant, et des portes immenses en bois de cèdre qui desservent d’autres pièces à trésors.

Le second patio est le arabo-andalou, à ciel ouvert. Malgré son marbre éclatant et ses stucs raffinés, c’est bien son bassin central couleur émeraude qui attire mon attention. Sous les arcades, le bar lounge est un lieu de prédilection pour se rafraîchir, tandis que les orangers et les oliviers me rappellent l’Alhambra de Grenade.

Le troisième, enfin, est surprenant. Alliant subtilement des éléments de l’architecture marocaine à un mobilier baroque (des murs en tadelakt gris cohabitent avec un marbre veiné, des lustres en cristal, des fauteuils au tissu noir fleuri rococo et des miroirs), il semble nettement moins abouti que les deux autres. Et bien que l’initiative de créer un patio baroque au sein d’un riad soit inattendue, il ne m’en reste pas moins un sentiment de vide lorsque je le découvre.

Notre chambre, Al Mohade, située au premier étage, est ouverte sur le patio central. Agencée tout en longueur avec sa salle de bain en tadelakt, elle n’en est pas moins confortable, quoiqu’une fenêtre ouverte sur l’extérieur aurait été appréciée vu la chaleur aoûtienne. Sa belle hauteur de plafond donne toute sa dimension à la décoration avec des tentures bleu tendre, des murs en céramiques et une large frise en stucs. Mais la plus remarquable des chambres reste la Suite Royale : très spacieuse, sa décoration dans les tonalités d’or et d’ivoire avec ses dentelles de plâtre la fait sembler encore plus riche. Un escalier dessert à l’étage une très belle salle de bain puis un second salon plus moderne avec un magnifique plafond à caissons, et enfin on admire le clou du spectacle : l’immense terrasse offre une vue imprenable sur les toits de la médina de Fès.

Après une journée harassante à découvrir les souks survoltés de la médina, le clapotis de l’eau du petit jardin intérieur est tout ce qu’il y a de plus apaisant. La fontaine centrale perdue au milieu des palmiers et des lampes marocaines est charmante, et pour se détendre, quelques transats en bois nous attendent. Mais malgré tout ce faste confortable, je ne peux m’empêcher de penser qu’un tel établissement classé Relais & Château se doit de mettre son restaurant en valeur, et d’avoir une belle et grande piscine avec un spa pour offrir des soins de qualité à ses clients. Malheureusement lors de mon séjour, seul le bassin d’eau verdâtre du jardin fait office de piscine. Quant à la carte des soins, elle est très sommaire pour ne pas dire inexistante, et les massages et gommages sont dispensés dans deux petites pièces sombres du rez de chaussée. Et pour ce qui est du restaurant, le couscous royal est fondant, certes, mais je n’en garde pas un souvenir impérissable.

Heureusement, depuis avril dernier une nouvelle aile complète le niveau de service. Comme pour les autres parties du Riad, le propriétaire Chakir Sefrioui s’est arrangé pour acquérir de nouvelles maisons voisines reliées par des patios et des jardins. Le Riad Fes s’agrandit patiemment mais sûrement. Avec l’œil expert du designer Christophe Pillet, le pavillon contemporain propose un espace lumineux et épuré qui met à l’honneur des matériaux nobles tels que la pierre et le bois. La végétation et les voilages blancs confèrent à cet espace une dimension aérienne, et avec la nouvelle grande piscine contemporaine et chauffée, et le Spa Cinq Mondes de 200 m², le Riad Fès est désormais un véritable havre de paix où l’harmonie se conjugue avec la célébration des sens. La salle à manger à d’ailleurs été complètement réaménagée : agrandie, elle s’ouvre maintenant sur la piscine et ses murs végétaux. Enfin pour rajouter au plaisir du palais, une cave à vins épatante s’est offert le luxe d’un salon de dégustation. Alors, le temps s’est-il arrêté ?

Seul Riad de luxe répertorié à la collection « Relais et châteaux », parmi 480 autres hôtels de charme et restaurants gastronomiques dans plus de 58 pays du monde, il est le fer de lance de l’art de vivre séculaire marocain entre authenticité et faste. Comme un rayonnement, cet établissement d’excellence a véritablement un caractère unique que je vous conseille vivement de découvrir, si tant est que votre chameau soit attiré par la musique du joueur de cithare aux babouches safran.

Riad Fès

5 Derb Ben Slimane Zerbtana

Fès Medina – MAROC

Tel. 00 212 05 94 76 10

2 thoughts on “Un écrin de beauté au coeur de la médina

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s