Brunch dominical chez Catz

Le dimanche c’est le jour du brunch ! Et même si je ne me suis pas levée à midi comme certains fêtards ou flemmards, j’adore cette pratique typiquement anglo-saxonne où l’on combine petit déjeuner et déjeuner pour un repas qui mêle les influences et les saveurs salées et sucrées. Alors, parmi toutes les gastronomies du monde, la cuisine anglaise est souvent oubliée ou critiquée mais on doit quand même la saluer pour ses petits déjeuners anglais savoureux, sans oublier non plus son traditionnel « afternoon english tea » qui sera bientôt l’objet d’un autre article. Et justement, dans cette lignée les brunchs à Paris sont supers car ils associent nos bonnes viennoiseries françaises aux intemporels œufs brouillés-bacon anglais. Aujourd’hui, direction le brunch du Catz café pour découvrir leur proposition.

Si je n’avais pas lu les critiques sur la toile et parce que je n’habite pas dans ce quartier, je ne serais jamais venue chercher cette adresse par ici. Depuis la rue, la devanture rouge ne paye pas de mine mais dès que l’on passe la porte le ton est donné : accueil souriant et ambiance simple et familiale (je me croirais presque dans ma cuisine !). Une seule et grande pièce principale fait office de salle à manger avec un comptoir qui sépare le coin cuisine. A peine une dizaine de tables d’hôtes en bois et deux « vintage » en formica rouge avec chaises assorties, mélange de parquet et de carrelage, grandes assiettes en faïence bleue, un vaisselier en bois brun avec quelques produits artisanaux, ardoises et lampes rétro en vitrine, un grand canapé vert insolite et quelques journaux à disposition.

Côté cuisine ce jour là, un petit buffet salé avec des salades composées (pâtes-tomates-mozzarella-maïs, carottes râpées, betteraves, concombres), des quiches et des tourtes aux légumes maison (brocolis-sésame, lardons-parmesan, thon, épinards-citron), un écrasé de lentilles froides et des verrines de courgettes avec chantilly au ras-el-hanout.

Pour le buffet des desserts : fromage blanc, compote de fruits rouges, tarte au chocolat, cake banane-spéculos, mini-moelleux au chocolat en forme de cœur, ramequins de riz au lait et verrines de pastèque à la menthe.

Le principe du brunch est simple : tout est à volonté hormis le délicieux jus d’oranges fraîchement pressé qui n’est servi qu’une seule fois. A chacun de choisir une boisson chaude à volonté pour tout le repas : le chocolat chaud 100% cacao est généreusement chocolaté et sa mousse est légère et onctueuse, le café américain est assez bon (il serait appréciable toutefois à partir de la seconde tasse que cette dernière soit changée pour éviter de garder au fond les dépôts), et le thé selon plusieurs variétés au choix est joliment servi dans des petites théières individuelles en verre ; on a l’impression de jouer à la dinette et c’est charmant. Celui que j’ai gouté,  un thé vert figues, coings et noix était délicieux, très parfumé.

A disposition sur chacune des tables une belle corbeille de mini viennoiseries fraîches et croustillantes (pains aux raisins, croissants, pains au chocolat) et des tranches de pain au levain. A volonté également mais à la demande des œufs brouillés-saucisses vraiment onctueux et fondants, un régal !

Mais le top du brunch reste quand même les confitures artisanales de la Cour d’Orgères, 100 % fruits et sucre, récompensées d’ailleurs par la Confrérie de la Marmitte d’or. Les parfums abricot, framboise et poire-vanille que j’ai goutés ce jour là sont à tomber ! Impossible donc de préférer le miel, le beurre ou le Nutella.

En définitive un petit brunch sympa, simple et convivial à prix doux (25€/personne) que l’on peut découvrir le samedi et le dimanche selon deux services (11h et 14h). Dans l’ensemble, les plats ne sont pas très élaborés (uniquement des salades composées et des quiches froides côté salé) et j’aurais apprécié quelques tranches de saumon fumé qui m’ont manquées, et surtout des plats chauds (certainement appréciés par ce temps pluvieux) mais certaines saveurs inattendues et créatives comme le cake banane-spéculos ou les verrines courgette ras-el-hanout sont plutôt réussies. A noter : on peut choisir la formule « brunch à emporter » pour recevoir ses amis à la maison.

Catz Café

59 rue Rodier

75009 Paris

Tel: 01 45 26 43 61

4 thoughts on “Brunch dominical chez Catz

  1. thanks for sharing this information….it is my great pleasure to visit your website i found by music search and to enjoy your excellent post here. god bless you!!!

    J'aime

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s